Et si Mark Walhberg était dans Battlefield : Hardline ?

Alors que Call of Duty sortait son nouvel opus avec un acteur emblématique en guise de symbole (Kevin Spacey), Battlefield est revenu avec une galerie d’acteurs moins connus pour le mode histoire de Hardline, un jeu où l’on va incarner un policier tout au long d’une histoire remplie de corruption et d’arrestations contrebandières.
Tandis que le coup de publicité a globalement bien fonctionné pour Advanced Warfare, de même pour son succès critique je me demande ce que ça aurait donné si Hardline aurait aussi pris une une des figures emblématiques de son domaine, à savoir la star les films de flics américains : Mark Walhberg.

Vous le connaissez certainement, ou vous l’avez certainement déjà vu dans pas mal de comédies ou films d’action.
Avant d’être acteur, Mark Wahlberg était un jeune voyou mis en prison pour tentative de vol a main armé. En y sortant, il a été rappeur funky sous le titre de “Marky Mark”. Après avoir acquis une certaine popularité aux USA, il a eu l’opportunité de devenir acteur.
L’acteur commence dès alors a jouer dans un premier bon rôle aux côtés de Leonardo DiCaprio dans Basketball Diaries, film traitant de l’abus de drogues chez les jeunes. Il se fera véritablement connaître dans Boogie Nights (1997) en incarnant le rôle d’un acteur dans le cinéma X.
Mais à partir des années 2000-2005, l’acteur enchaîne plein de rôles à film d’action avec armes à gogo. Plus particulièrement, il fera un bon nombre de films en tant que qu’agent de police.
Malgré quelques ratés comme Broken City ou l’immonde Max Payne, certains rôles lui collent à la peau comme l’excellent Les Infiltrés ou encore La Nuit nous appartient pour les rôles sérieux, à contrario dans Very Bad Cops il est cette-fois ci hilarant en jouant un duo de policiers avec Will Ferell.

mark-wahlberg-in-the-departed-e1272549147858

Les Infiltrés, 2006

Pourquoi prendre Mark Walhberg comme acteur majeur ?

Bien que d’autres acteurs auraient pu s’atteler à la tâche, je trouve que Mark Wahlberg aurait fait un excellent choix pour Battlefield Hardline.
Quand on voit le succès commercial d’Advanced Warfare malgré son scénario qui se dégrade de mission en mission, on peut se demander si les développeurs Visceral Games n’auraient pas dû s’en inspirer.
En effet, présenter une figure populaire est à la fois un grand coup marketing mais prouve également la possibilité d’un ajout considérable pour l’ambiance du jeu. Kevin Spacey, spécialisé dans les thrillers ou bien la série dramatique House of Cards où il incarne un homme politique pragmatique et inquiétant, avait parfaitement sa place dans Advanced Warfare en tant que Jonathan Irons, anti-héros du côté de Atlas, la compagnie multi-milliardaire au sein des controverses de l’histoire.

BattlefieldHardlineBoxArt

Dommage que le jeu n’accentue pas assez le côté “flic infiltré”

Maintenant sachant que les scénarios de Battlefield ont généralement été moins sérieux que les Call of Duty, il aurait parfaitement envisageable de voir l’ironie et le fun d’un Mark Walhberg accouplé à son bad-ass total dans Les Infiltrés.
Vous rappelez de son rôle de Sergent Dignam dans celui-ci ? En tant que chef-adjoint des unités d’agents infiltrés, il déblayait insultes sur parole et sa seule scène d’action met un point d’orgue au film.
Pour moi un Mark Malhberg dans le rôle du chef-adjoint qui est avec nous aurait juste été excellent. Déjà parce que dans Les Infiltrés il était exceptionnel, mais aussi parce qu’il aurait très bien collé à l’esprit déjanté de Dawes qui est en quelques sorte l’ennemi principal de Hardline (sous-exploité malheureusement).

Pour s’adapter à une ambiance sympathique d’un duo de policiers, il aurait également pu jouer un coéquipier entreprenant une vraie relation attachante avec le personnage principale. En mélangeant à nouveau de son sérieux en pleine action mais avec quelques temps de repos où il échange des discours drôles et intéressants, cela aurait pu améliorer l’humeur globale des personnages. Tandis que Khai dans le jeu original n’apporte aucune véritable force au duo qui ne se contente uniquement de parler travail avec quelques anecdotes. Hormis leur charisme correct, ils n’offrent pas une totale coordination pour la campagne du jeu.

Pour moi, le gros problème du solo de Hardline, c’est que les personnages manquent clairement de se distinguer. La faute à une écriture psychologique un peu moyenne il faut se le dire, mais aussi aux dialogues qui ne sont pas extraordinaires.
Toutefois leur jeu d’acteur restent correct. Pour cela, il faut notamment remercier la participation d’acteurs provenant quelques bonnes réalisations : Kelly Hu (X-Men 2Adam J. Harrington (L.A. NoireAlexandra Daddario (True Detective).

Battlefield-hardline-acteurs

Voici l’ensemble du casting principal pour le jeu

Il fallait également revoir le scénario du jeu

Même si Mark Walhberg serait venu à contribuer comme coéquipier ou comme adversaire, cela n’aurait pas complètement remonté le jeu de tous ses défauts.
Si vous aviez lu mon test du jeu, pour moi le scénario s’avère assez moyen et n’offre pas de séquences d’exception. Les problèmes apparaissent rapidement :
De 1, le jeu démarre avec Mendoza (personnage principal) en prison. On se demande bien quel est l’intérêt de montrer d’abord ce qu’il va se passer vers l’unique grand rebondissement apparaissant de la moitié du jeu.
De 2, l’histoire enchaîne des retournements peu accommodés comme par exemple les méchants devenant gentils et vise versa pour les gentils.

Battlefield Hardline a beau être centré sur son aspect série TV, il n’était pas forcément une raison de n’utiliser uniquement des acteurs principalement voués aux séries TV.
Le jeu se dit comme un série télévisée mais les codes ne sont réellement bien exploitées. Les acteurs n’assemblent pas une folle équipe non plus.
L’intention est bonne mais plus elle fait plus penser à juste un style pour démarquer le jeu des énièmes productions shooters. Alors que Alan Wake ou Driver : San Francisco, exactement dans le même style ont mieux cerné chaque point d’interruption et d’enchaînement entre chaque épisode.
Du coup, la trame scénaristique fait mal la parité entre les hachures de niveau et le scénario complet. C’est assez dommage !

mark-walhberg-lanuit

La nuit nous appartient, 2007

Battlefield Hardline avait assurément mieux à faire sur le plan scénario et sur le choix de ses acteurs qui ne contribuent pas toujours à une ambiance exacte, finalement coincée entre des clichés policiers et une série TV qui veut un résultat explosif.
Au final, le solo reste sympathique à faire mais clairement, avec une galerie acteurs pas exceptionnels dont l’écriture n’est pas très recherchée, on aurait pas dit non à une vedette telle que Mark Walhberg, qui aurait pu apporter le grain de sel à tout cette campagne. On serait curieux d’une telle tentative de la part d’Electronic Arts d’investir dans des acteurs bankables et reconnus.

Partager cet Article

Articles Similaires

2 Commentaires

  1. marko

    16 avril 2015 at 13 h 35 min

    Mais Ouiiiii, totalement d’accord sur le choix de Mark

    Répondre

Laisser un Commentaire

Ton adresse mail ne sera pas partagée.Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Rechercher un Article

Publicité

La pub présente sur le site aide à payer l'hébergement mensuel afin d'assurer son bon fonctionnement, toutefois vous êtes tout à fait libre d'activer un bloqueur de publicité et de circuler tranquillement ou alors vous pouvez apporter votre soutien en les laissant s'afficher. Merci de votre compréhension !

Derniers coups de coeur

Sites Amis

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hébergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Colleczone La Chaîne de Fuuka198 !

Sites à découvrir

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

Annuaire sites et blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs